Je veux un chien qui sent bon

Combien de personnes ont pu dire ça un jour? Vous même aimez sûrement vivre avec un animal de compagnie mais l’odeur du chien vous rebute.

Il serait dommage de vous en séparer, de l’abandonner ou de vous en priver, simplement à cause de cela.

Prendre au sérieux la toilette

Parceque nos amis à quatre pattes ne sont pas responsables de leurs odeurs, et qu’ils subissent à long terme également les effets néfastes d’un mauvais entretien; il est de notre devoir de prioriser leurs soins d’hygiène tout comme pour nous.

Brosser son chien, ce n’est pas jouer à la poupée.

Le B.A. BA de l’entretien est dans le brossage journalier ou hebdomadaire.

Choisissez une bonne brosse, ajoutez-y éventuellement un peigne et parfois même une paire de ciseaux pour éliminer les bouloches situées derrière les oreilles, les pattes ou la collerette des chiens très touffus.
Cependant attention à ne pas entailler la peau avec ces outils tranchants, et ensuite, veillez à défaire doucement au peigne la base de poils qui a fait débuter la bouloche.


Parfois même, il vous faudra désinfecter et apaiser la peau “à vif” avec un lait vétérinaire.

Quand votre chien a le poil ras, ne croyez pas être exempt de brossage!

Vous vous rendrez vite compte qu’en période de mue, leurs poils tombent en masse et sont de véritables petites aiguilles qui se fichent partout!

Donc glissez votre main dans un gant humide, et caressez votre petit protégé, en appuyant plus que d’habitude. Pensez à rincer régulièrement le gant et jeter les poils.
Vous pouvez au préalable imbiber votre gant de 2 à 6 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie ou lavandin super, ou même de géranium ou de tea tree.
Votre animal sentira merveilleusement bon et tiendra le maximum de parasites loin de lui.

Le brossage active la circulation sanguine de surface, et de fait il oxygène la racine des poils , amenuisant ainsi le risque de kyste cutané.

Il dérange les parasites qui ne peuvent ni s’installer ni proliférer, ni rendre malade votre compagnon. Vous allez aussi pouvoir surprendre ces petits prédateurs et les éradiquer.
Il vous permet, tout comme la caresse, de constater la présence d’anomalies cutanées, et d’intervenir rapidement.

Le brossage est comme un massage qui apaise votre compagnon, le rassure et renforce son lien social avec vous.
Même si au début, il semble ne pas apprécier, ou ne veut pas se laisser faire, soyez patient doux et ferme.

Certaines zones du corps semblent le déranger lors du brossage ou des caresses? Attention, il a peut-être des douleurs localisées à ces endroits, pensez à consulter le vétérinaire pour qu’il en détecte la raison.


Assurez-vous aussi que ce n’est pas une sorte de contrôle de “domination” qu’il exerce sur vous en vous interdisant des zones de son corps. Même si vous le respectez, le fait de pouvoir faire un contrôle manuel est normal car votre animal ne parlant pas, vous serez son premier détecteur d’anomalie.
Il doit vraiment pouvoir se laisser faire, c’est une question de santé et de soins.

Ainsi vous comprenez aisément que le brossage n’est pas réservé “aux filles qui joueraient à la poupée avec leur chien”, mais à tout maître désireux d’avoir un chien sain à ses côtés, dans sa maison, ou éventuellement même sur son lit.

Le supplice de l’eau qui mousse

Question odeur, l’astuce des huiles essentielles ne pourra pas durer toujours.

Besoin de raisons pour le passer sous l’eau?

Les aléas de la vie font aussi que votre chien va se salir.

  • Il est coquin et va jouer dans le cambouis de l’atelier.
  • Il est sauvage et adore se rouler dans une crotte ou de la boue malodorante.
  • Il est collant et vous suit partout même quand vous repeignez vos murs et s’y colle.
  • Il est fougueux et court dans les flaques.
  • Il aime la mer plonge et creuse dans le sable, alors son pelage est salé et le sable lui gratte la peau!
  • Il est un chiot maladroit ou un vieux toutou et défèque sur lui, il sent le pipi et le caca…..

Autant de raisons vont vous pousser à vous emparer d’un shampoing et faire mousser le poil, histoire de le débarrasser des impuretés.

Je ne vous parle même pas d’un traitement anti-parasitaire ou un soin d’épiderme, qui se réaliserait en appliquant un shampoing à laisser agir quelques minutes et renouveler chaque jour jusqu’à disparition des symptômes.

Les choses sérieuses

Voilà, nous y sommes, dans ce face à face avec notre peluche vivante, qu’il va falloir faire mousser dans notre baignoire.

Comment ne pas le dégoûter? Comment ne pas transformer notre salle de bains en piscine? Va t’il vouloir nous mordre, comment réagir? Avec quoi le shampouiner?

Pour ne pas le dégoûter, il aurait fallu anticiper en lui autorisant l’accès de la salle de bain. lorsque vous y êtes.

Cet endroit doit être sympa pour lui, et va devoir le rester, donc soyez relax et joyeux de le doucher sinon il va le sentir et angoisser. 

Si il découvre totalement prévoyez une semaine d’accoutumance ou petit à petit il pénètre dans cet endroit lumineux, glissant, qui résonne, qui sent fort toutes vos odeurs de parfum, savon, crèmes etc…. et où il peut venir à son aise renifler, s’allonger (pas sur votre tapis) et récupérer une balle ou un jouet sous vos encouragements.

Donc, le jour J,  vu qu’il se sentira contraint dans cette baignoire glissante, permettez-lui de se dépenser plus tôt.

Il vaut mieux qu’il ait couru, fait ses besoins, bu etc… comme cela il sera plus calme pour le bain et vous le maintiendrez plus facilement. Aussi il restera propre plus longtemps et ensuite sèchera à l’abri du vent ou du froid.

Selon la taille du chien, vous placerez un bac dans la baignoire ou le laisserez prendre toute la baignoire.

Si il est petit, transformez ce moment en jeu et en détente en lui laissant tout l’espace et une balle ou un jouet à mâcher, c’est possible.
Si il est gros, prévoyez de tirer le rideau de douche car il dépasse de la baignoire et l’eau va goutter sur votre sol.
Récompensez ce moment avec une croquette de temps à autre.

Etendez à terre une grande serviette à la place de votre tapis de bain, branchez par avance un sèche cheveux et prévoyez une ou deux serviettes (que vous lui destinez à vie.)

Si vous avez une plaque filtrante pour syphon, n’hésitez pas à la mettre, c’est le moment, car tout le sous-poil mort va s’évacuer, risquant de boucher vos tuyauteries.
Sortez aussi d’avance quelques croquettes, les jouets, ouvrez une fenêtre et le shampoing.

Vous êtes fin prêt à attaquer la séance.

Commencez à petite eau en ayant testé la température sur l’intérieur de votre poignet.

Sa température normale corporelle se situe entre 38°c et 39°c, donc ne mettez pas juste tiède, mais un poil plus chaud dans l’acceptable pour ne pas lui donner froid.

Souvent il faudra deux shampoings, et le dernier rinçage doit vraiment le débarrasser de tous les résidus du shampoing.

Avez-vous le bon shampoing?

Le choix du produit

Attention aux idées reçues! Le chien a une peau fragile, plus que la nôtre et différemment de celle d’un bébé humain.

Voilà déjà la seule raison pour vous de nettoyer votre animal avec un un produit qui lui convient et n’attaquera pas son épiderme.

Alors pour le choix du shampoing, regardez l’état de sa peau, la longueur et la qualité de son poil et le fait qu’il soit ou non porteur de tiques ou de puces. N’hésitez pas demander conseil à votre vétérinaire.

Cependant rien ne vous oblige à acheter des shampoings chimiques.

Le pouvoir du fait-maison

Et si vous le faisiez-vous même? Voici deux recette faciles à réaliser à la maison:

1/Recette à la lavande:

Shampoing désodorisant antifongique, insecticide et antibactérien.
Mélange pour un seul shampoing.

D’abord, dans 40ml de savon noir liquide ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle de lavande fine ainsi que 10 ml d’huile de neem.
Tournez bien jusqu’à obtenir un mélange onctueux puis rajoutez pour finir 2 cuillères à café de bicarbonate de soude.
Faites éventuellement un pré shampouinage avec le savon noir.

2/Recette du shampoing crémeux au miel

Procurez-vous un blender, puis 170g de flocons d’avoine, 115g de bicarbonate de soude et 1 cuillère à soupe de miel. Réservez un verre d’eau et une cuillère à soupe ainsi qu’un contenant pour mettre votre shampoing une fois réalisé.

Mixez les trois premiers ingrédients dans un blender, puis ajoutez de l’eau cuillère à soupe après cuillère à soupe.
Surveillez bien car le but est d’obtenir une pâte particulièrement crémeuse.
Versez-la dans un pot en verre à couvercle hermétique et utilisez ce shampoing sous 7 jours lorsqu’il est mis au frais.

Un dernier conseil

Maintenant vous pouvez passer à l’action, il ne vous reste plus qu’à rassurer votre chien car tout est en place et bien préparé.
Normalement tout devrait bien se passer avec de la douceur, mais de la fermeté, sans s’énerver ni sanctionner.

Soyez compréhensif face à sa peur et parlez-lui calmement sans vous moquer de sa tête lorsqu’il est mouillé.


S’il devait chercher à vous mordre, grondez-le mais n’arrêtez pas immédiatement la séance. Eventuellement vous pourriez avoir besoin de lui passer une muselière.
Mais restez gentil et continuez à lui parler tranquillement puis finissez.


Il ne doit pas croire qu’une morsure vous ferait perdre vos moyens, et pourrait vous faire changer d’avis sur votre projet, car cela resterait une solution envisageable pour lui lorsqu’une chose lui déplaira.
Et ce n’est pas ce que vous voulez.


Suite à cela vous pourriez tout de même l’emmener chez un comportementaliste ou le vétérinaire afin de comprendre sa réaction et reprendre confiance en lui.

Pour finir, le séchage serviette sera sûrement complété par le sèche cheveux, alors, nous espérons qu’il est habitué à l’entendre fonctionner.
Avez-vous pensé au préalable à le faire s’amuser avec le vent chaud qu’il souffle?..
Avez-vous fait en sorte qu’il ne prenne pas comme une agression sonore et physique le fonctionnement d’une telle chose?

Conclusion

Il ne vous reste plus qu’à profiter d’un chien soyeux, propre avec une belle couleur, qui sent bon.
Parfois juste après, votre boule de poil pourrait avoir une diarrhée à cause du stress, donc proposez lui une petite balade de cinq minutes lorsqu’il aura fini de sécher.

N’oubliez pas de garder du temps pour vous après, car vous allez devoir nettoyer la salle de bains et les serviettes!

Ce moment pénible parfois de brosser ou shampouiner votre chien s’avèrera en fait très positif, puisque vous pourrez le câliner et l’embrasser sans retenue quand il sera sec.
Il ne salira pas non plus sa place, il ne mettra pas de puces dans votre logis et n’ira pas chez le vétérinaire pour un problème de peau.

Et puis, il le mérite bien, non? Avec sa jolie petite bouille!
Passez du temps tous les jours à la même heure, cinq minutes à la brosser; puis un shampoing tous les trimestres.
Notez-le dans votre calendrier pour vous en souvenir.

Ce temps que vous prenez pour lui, fait partie de la normalité d’un bon maître.
Il sera ainsi source de joie pour vous deux, et d’économies de frais vétérinaire.

 

Add Comment